Mes travaux avant 2018

Huile sur toile 81 X 65

Inès enfin nue

Huile sur toile 80 X 80

Sybille au jardin

Huile sur toile 116 X 80

Douceur de vivre

Huile sur toile 92 X 73

Une nuit d'été

Huile sur toile 80 X 80

Miroir dis-moi qui?

Huile sur toile 116 X 80

La promenade de Sybille

Huile sur toile 92 X 73

Apolonia au hamac

Huile sur toile 81 X 65

Mademoiselle rêve

Huile sur toile 92 X 73

Estelle attend

Huile sur toile 146 X 97

Ange ou démon

Huile sur toile 162 X 140

Anita souvenir Andalou

Huile sur bois diamètre 90

Océane

Mes travaux depuis 2018

Huile sur toile 80 X 80

Edelweiss ou es tu?

Huile sur toile 100 X 65

Cabaret

Huile sur toile 40 X 40

Elle me fatigue

Huile sur toile

Encore belle non ?

Huile sur toile 70 X 70

Je ne comprends plus rien

Huile sur toile 116 X 80

Un après midi à Antibes

Huile sur toile 70 X 70

Tu dis quoi?

Huile sur toile 80 X 80

Intemporelle

Huile sur toile 70 X 70

Pourquoi moi ?

Huile sur toile 81 X 65

Merci Bouddha

Huile sur toile 40 X 40

Regarde ce clown

Huile sur toile 100 X 100

Mamie tu m'aimes ?

Huile sur toile 92 X 73

No War

Huile sur toile 100 X 100

J'aime, l'aimer

Huile sur toile 116 X 80

Pas à vendre

Huile sur toile 81 X 65

tendresse

Biographie

1988   les Niçois Fond Régionnal d'art contemporain Marseille.
1989   Salon des ateliers de Bois d'Arcy.
1990   Salon des Antiquaires St Tropez.
1991   Salon d'art contemporain, Salon Corse Villeneuve-Loubet.
1992   Salon d'Automne Paris.
1993   Grand Marché d'Art Paris, Salon des Antiquaires Paris.
1994   Salon International d'Argelès, Grand Marché d'Art Paris.
1995   Espace Champerret Paris, Les Pyramides Bruxelles.
1996   Espace Champerret Paris, Les Pyramides Bruxelles, Art Expo, Villefrance-sur-mer.
1997   Espace Austerlitz Paris, Les Pyramides Bruxelles, MAP St Laurent du Var.
1998   Espace Austerlitz Paris, Galerie La Colombe, Vallauris, Les Pyramides Bruxelles, Villa Nova Italie, Création de l'Atelier la brocante, Nice.
1999   Salon Portes de Versailles Paris, Galerie La Colombe Vallauris, Les Pyramides Bruxelles, Galerie Dunoyer St Paul de Vence, Atelier la Brocante, Nice.
2000   Création de l'Atelier 19 Antibes, Portraitiste officiel des stars, Palais des Congrès la Croisette Cannes, Restauration du Carrousel le Nicois.
2001   Atelier 19 Antibes, Portraitiste officiel des stars, Palais des Congrès la Croisette Cannes, Restauration du Carrousel le Nicois.
2002   Atelier 19 Antibes.
2003   Atelier 19 Antibes, Création de céramique en partenariat avec FDL.
2004   Atelier 19 Antibes, Peinture sur fourrures collection crée partenariat Côté Cuir.
2005   Atelier 19 Antibes.
2006   Création de l'Atelier le Couloir 28 Antibes.
2007   Atelier le Couloir 28 Antibes, Galerie Autour de l'Art Antibes..
2008   Galerie Autour de l'Art Antibes. Création de l'Atelier du puy Antibes.
2009   Galerie Autour de l'Art Antibes. Atelier du puy Antibes.
2010   Galerie Autour de l'Art Antibes. Atelier du puy Antibes.
2011   Galerie Autour de l'Art Antibes. Atelier du puy Antibes.
2012   Atelier du puy Antibes.
2013   Atelier du puy Antibes.
2014   Atelier du puy Antibes.
2015   Atelier du puy Antibes.
2016   Atelier du puy Antibes.
2017   Atelier du puy Antibes.
2018   Atelier du puy Antibes.
2019   Atelier du puy Antibes.

presse, article Nice-Matin, tableauAJA et le carrousel.

L' Artiste Peintre Antibois, spécialiste du portrait de star du cinéma, a découvert l'art forain à travers la peinture d'un beau manège, qui sera installé à Nice pour les fêtes de Noël. A l'évocation de sa dernière oeuvre, le regard du peintre Aja brille d'une lueur enfantine. La tête semble lui tourner au gré de merveilleux souvenirs.
A l'image de ce manège "Belle Epoque" que l'artiste a totalement restauré. D'un coup de pinceau, Aja a redonné vie au vieux carrousel qui tronait avec de moins en moins de noblesse derrière le centre commercial de Nice-Etoile. Un lieu "déshérité", parfois mal famé, dans lequel les chevaux, carrosses et autres sujets magiques semblaient tourner un peu en rond.
L'artiste peintre antibois, spécialiste du portrait de star du cinéma, a découvert l'Art forain à travers la peinture d'un beau manège, qui sera installé à Nice pour les fêtes de Noël. A l'évocation de sa dernière oeuvre, le regard du peintre Aja brille d'une lueur enfantine. La tête semble lui tourner au gré de merveilleux souvenirs. Durant cinq mois dans son atelier de l'avenue Pasteur, Aja a donc reconstitué une cinquantaine de tableaux qui composent le décor, pour rendre sa jeunesse au manège désenchanté.
Ainsi, le chapiteau est constellé de sites niçois d'époque (Casino Ruhl, Tour Belinda, Mont Alban, Eglise Sainte-Réparate, ...). Le plafond se pare d'une chorégraphie mêlant anges et danseurs niçois, sur fond de vieux port...
Tandis qu'un diable carnavalesque veille au parterre.
Je lui ai redonné les couleurs pastel (orange, vert, bleu des vieux manèges, un peu comme les guimauves pour enfants sourit encore le peintre. Car au-delà des symboles et de l'adresse picturale, toute la magie de ce carrousel réside dans la joie colorée qui en émane. Tous les gens qui m'ont rendu visite pendant ce travail étaient fascinés par ce décor.
Dès qu'on leur parlaient de manège, ils avaient un sourire de gosse. C'était génial, surtout en cette période de morosité". L'ouvrage, rutilant, flamboyant, sera bientôt réinstallé vers la place Masséna de Nice, juste avant les fêtes. Aja, le nouveau père Noël ?


artiste, peintre, picasso,fondationAJA, le Peintre des Stars du cinéma.

Pour le festival du film, l'artiste antibois va exposer à Cannes une série de portraits commandés par des vedettes du cinéma de la pointure de Depardieu et Reno... A travers la peinture d'Aja, l'expression "se faire une toile" n'a jamais si bien collé au cinéma.
Dans son petit atelier de la rue Pasteur, le peintre antibois "héberge" une galerie de portraits, digne de la montée des marches du palais au Festival de Cannes. Gérard Depardieu, Jean Reno, Jodie Foster, Liv Ullman, Francis Ford Coppola sont désormais immortalisés à la pointe de son pinceau. Comme si Aja avait réécrit le scénario de leur vie, à partir d'une photo. Un nouveau film, dont le peintre se fait le principal interprète, bien que son nom ne figure pas forcément au générique.
"Au départ, je ne suis pas spécialement un fan de cinéma, mais mon talent commence à être reconnu, et de plus en plus de personnalités me demandent leur portrait, confie Aja.
D'ailleurs, je n'aime pas trop m'imprégner de la filmographie d'un acteur avant de le peindre, je préfère m'inspirer de l'impression physique qu'il me laisse.
Après, l'artiste est toujours étonné, il essaie de comprendre mon tableau, car il se redécouvre à travers mes yeux". A ce petit jeu de rôles, la fiction picturale rejoint parfois la réalité. Aja a déjà fait la connaissance de Jodie Foster à Montréal, "que j'ai représentée à l'image de la femme fleur de Picasso car pour moi l'association est évidente", et Francis Ford Coppola à Paris : "un homme fabuleux, généreux dans ses idées, son discours et ses films. Au début, je l'avais fait tumultueux et puis je me suis ravisé, pour peindre avec cet air de passion tranquille".
Tchaac ! D'un coup de sabre offert par Yasuhiro Yamashita, le plus grand champion de judo japonais, la toile "ratée" s'est fendue pour laisser place à un portrait plus conforme à l'inspiration de l'artiste. En attendant de rencontrer ses autres modèles célèbres, Aja s'en est déjà fait le film, projeté en couleurs sur sa toile.
Depardieu ? "C'est un acteur qui change sans arrêt de rôle, mais j'ai eu envie de lui faire jouer son propre rôle, d'où cette mise en abîme du tableau sur le portrait, comme un masque".
Jean Reno ? "Son image forte, c'est le Grand bleu, j'en ai donc reproduit la symbolique avec cette diagonale azur en fond".
Nicole Kidman ? "C'est une jolie femme, elle est un mélange subtil de douceur et forte détermination dans le regard, comme si elle avait une perception précise du lointain".
Michel Simon : une gueule !"Bientôt, ce seront Harrison Ford et Kevin Costner qui compléteront la distribution de cette picturo-psychanalyse, à l'occasio du festival américain de Deauville. En attendant peut-être Michel Simon ("une gueule"), ou Robert de Niro.
Une façon prometteuse de poursuivre une jeune carrière, pour laquelle AJA, second couteau dans son ancienne vie professionnelle, n'a pas hésité à se donner le beau rôle : "En peinture, je suis complètement autodidacte. A 45 ans, après un infarctus, j'ai dit stop à mon ancien boulot, et j'ai décidé d'être peintre professionnel. Depuis, je vis de ma passion, c'est fabuleux".
Son exposition au prochain festival de Cannes n'est qu'un nouvel épisode de cette fabuleuse destinée d'un portraitiste de stars. Avec ou sans tapis rouge, son histoire de peintre semble bien promise au happy end.
Durant tout le festival de Cannes, les portraits de vedettes du cinéma peints par AJA seront exposés au palais.
Alexandre CARINI


ceramique, poterie, renoirAJA, un autodidacte provocateur.

Dans son atelier de l'avenue Pasteur, entre les murs de pierre, oeuvres terminées et en devenir, Aja mélange les genres de toute l'histoire de l'art et insuffle son propre style. Peintre original qui tient à garder le mystère de son vrai nom, Aja a commencé à peindre très jeune, dès l'age de dix ans.
Il rompt aujourd'hui tous les tabous, peignant aussi bien des scènes érotiques que des allégories religieuses, cherchant avant tout à faire passer des messages personnels.
Un style inclassable : il aime à mêler sacré et profane, ses oeuvres sont figuratives, symboliques et très colorées. Ainsi, il a peint un Jésus s'interrogeant sur son libre arbitre, la tête baissée, le spectre de la mort et une lumière vive semblant l'interpeller, comme il a critiqué dans une autre oeuvre les manipulations génétiques.
Aja est une personnalité de l'art qui n'est comparable à aucune autre, ses peintures ne laissent personne insensibles, les réactions sont fortes : " On aime ou on déteste ".
Aja ne peint qu'à l'huile, trouvant dans cette texture une véritable sensualité qui ressemble à son style. Peintre antibois, Aja a participeré à des expositions européennes ; à Paris, espace Equinoxe, porte de Champéret, où il a échangé expérience et sensibilité avec d'autres peintres ; mais aussi à Bruxelle et Berlin.
Que dire de plus sur Aja, sinon qu'il "n'est à chaque fois ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre".

made in france

N'hésitez pas à me contacter, le plus rapide c'est le courriel.

Je vous répondrais dans les plus brefs délais.

Mes coordonnées